Cette année, les 18 et 19 juin, c’est à Paris que se sont réunis les membres du réseau Asinta. Cette association internationale regroupe une cinquantaine de courtiers spécialistes des « employee benefits » (protection sociale / avantages sociaux), présents dans 55 pays. Au menu du rendez-vous 2015 : la relation client au cœur des nouvelles technologies.

Asinta 2015 : les courtiers se mettent à l’heure du numérique

Courtiers et médecins dans le même bain digital

Uwe Diegel, CEO de iHealth, a proposé une mise en perspective étonnante entre la médecine et les métiers du courtage. Le mouvement de transformation digitale de la société modifie le comportement des consommateurs. Internet et les réseaux sociaux, permettent à chacun de s’informer, d’échanger, et de mettre en doute les affirmations des spécialistes. Les médecins, tout comme les courtiers, n’échappent pas à cette évolution, même si, bien évidemment, la confiance et le contact humain restent le socle de la relation avec leurs interlocuteurs. Comment anticiper cette tendance, s’y adapter et surtout comment combiner relation humaine et relation digitale ? C’est le thème du débat qui s’est enclenché spontanément avec les participants.

Partages d’expérience fructueux entre membres du réseau Asinta

L’internaute est impatient. C’est l’accès immédiat à l’information qui constitue, sans doute, le premier défi à relever. Alliant, un courtier américain, a développé une plateforme web à destination de ses clients, de façon à ce qu’ils retrouvent par eux-mêmes et sans délai toutes les informations sur leurs contrats, leurs données… Une bonne façon d’offrir à ses clients plus de services, plus vite, tout en réservant le temps d’échange avec les conseillers à des sujets à plus forte valeur ajoutée.

Le représentant de Punter Southall, une entreprise anglaise d’actuariat, a plutôt insisté sur les opportunités d’innovationinduites par les nouvelles technologies. Promoteur de son propre produit d’assurance, Punter Southall propose une réduction significative des cotisations aux entreprises dont les salariés, équipés d’un tracker d’activité connecté, font plus de 10.000 pas par jour !

Echanges interculturels autour de la prévention santé

Le rassemblement des membres d’Asinta est également l’occasion de prendre de la hauteur sur son métier et de découvrir les spécificités culturelles et réglementaires des autres pays. La présentation de la nouvelle offre GPS – Gerep Prévention Santé – a ainsi été axée sur les adaptations, typiquement françaises, apportées à un outil d’assistance aux salariés, qui est déjà courant aux Etats-Unis. La réticence des salariés français à se faire accompagner ou le besoin impérieux du management d’évaluer le dispositif ont beaucoup étonné outre-Atlantique. Rendez-vous est donc pris pour le bilan de la nouvelle offre de prévention santé de Gerep, un an après son lancement, à l’occasion du prochain rassemblement Asinta qui se tiendra à New York en 2016.

Abonnez-vous à la newsletter