Retired senior couple doing home finance with paperwork, laptop

ÉPARGNE RETRAITE ET ÉPARGNE SALARIALE

NOS DOMAINES D'INTERVENTION

Alors que la question de la motivation salariale est une préoccupation importante au sein de l’entreprise. L’épargne est devenue un outil de motivation pour vos salariés. Il peut prendre la forme de PEE, d’intéressement, de participation ou encore de plan d’épargne retraite. Gerep vous accompagne dans la mise en place de ces systèmes de rémunération. Quelles sont donc les solutions d’épargne retraite et salariale proposées par Gerep ?

 

Les plan d’épargne salariales

PEE

Le plan d’épargne entreprise (PEE) est un régime d’épargne collectif. Il permet ainsi aux salariés d’une entreprise de pouvoir se constituer une épargne.

L’argent verser pour remplir le PEE peut provenir de d’autres formes de plan d’épargne salariale : 

  • Intéressement
  • Participation

Mais également de :

  • Transfert d’un autre plan d’épargne compte épargne temps (CET)
  • Congés non pris dans la limite de 5 jours/an
  • Versements volontaires du salarié
  • Abondement de l’entreprise
    • ≤8% du pass
    • ≤3X le versement annuel du salarié

 

Épargne salariale : l’intéressement

L’intéressement est une prime perçue par le salarié. Celle-ci est proportionnelle aux résultats et performances de l’entreprise. Elle est facultative, néanmoins en cas de mise en place, elle doit concerner tous les salariés.

Bien qu’elle puisse être versée avec le salaire du collaborateur, elle peut toutefois être placée dans le cadre d’un plan d’épargne salariale ou un CET.

Lorsque la prime d’intéressement n’est pas perçue sur un plan d’épargne salariale, elle est soumise à l’impôt sur le revenu.

 

Épargne salariale : la participation

La participation est également une prime. Elle permet la redistribution aux salariés d’une partie de leur contribution aux bénéfices réalisés par l’entreprise.

Cette prime est obligatoire dans les entreprises ayant au minimum 50 salariés. Si elle est mise en place (par un accord déterminant son montant) dans les autres entreprises, elle doit être accessible à tous les salariés de cette entreprise.

D’autre part, les sommes issues de cette prime sont soumises aux cotisations sociales. De plus, les sommes versées immédiatement seront soumises à l’impôt sur le revenu. Toutefois il est possible de demander le blocage de cette prime sur un plan d’épargne salariale. Auquel cas ces sommes seront exonérées d’impôt sur le revenu.

 

Épargne salariale : CET (Compte épargne-temps)

Il s’agit d’un plan d’épargne salariale que le collaborateur se constitue par les jours de congés qu’il n’a pas pris. Le salarié accumule des droits de congés rémunérés ou bénéficie d’une rémunération qui peut être immédiate ou différée en échange de ses périodes de congés.

Le CET n’est pas obligatoire en entreprise. Mais s’il est mis en place, celui-ci est soumis à une convention ou un accord d’entreprise. Lorsqu’il y a un CET mis en place dans l’entreprise, le salarié peut également décider d’y avoir recours ou non.

 

Les plans d’épargne retraite

Nos solutions

Nous mettons à disposition différents type de régimes pour vos plans d’épargne retraite :

  • PER d’entreprise obligatoire (qui remplace le contrat l’article 83 sur les cotisations définies). Il s’agit d’un plan d’épargne retraite collectif pouvant être souscrit par l’entreprise pour certains ou l’ensemble des collaborateurs.
  • PER d’entreprise collectif ou PERE-CO(qui remplace le PERCO).Ce produit d’épargne sur le long terme donne à l’adhérent la capacité d’économiser durant sa période d’activité. Afin qu’avec l’aide de son entreprise, il puisse au moment du départ en retraite percevoir une somme d’argent ou un versement périodique pendant une période définie par un contrat ou jusqu’au décès. Le PERE-CO peut être alimenté par les plans d’épargne salariale
  • Le régime des prestations définies (article 39 du Code Général des Impôts) aussi appelé “retraite chapeau”. Il s’agit d’un contrat d’assurance vie collectif dont l’adhésion est obligatoire. Ce plan d’épargne retraite peut concerner l’ensemble ou une partie des collaborateurs. Il est toutefois important de noter que son financement n’est réalisé que par l’employeur.

Mettre en place un régime de retraite fonctionnant par capitalisation permet aux entreprises de répondre à une préoccupation majeure de leurs effectifs salariés. Mais également de se doter d’un outil de politique de rémunération, fiscalement et socialement attractif et performant.

 

Nos actions

En matière d’actions sur les épargne retraite et salariale, Gerep établit des évaluations actuarielles et des projections de coûts dans les domaines suivants :

  • Régimes à prestations définies. Comme évoqué précédemment, ce régime d’épargne retraite est à la charge de l’employeur. Cependant il faut prendre en compte que les sommes versées pourront être déduites des bénéfices imposables.
  • IFC (Indemnités de Fin de Carrière). Cette indemnité représente la somme que perçoit le salarié qui part à la retraite. Toutefois, cette indemnité est à la charge de l’employeur.
  • Médailles du travail. Cela permet de récompenser un collaborateur ou un travailleur retraité principalement ceux justifiant d’une longue ancienneté dans l’entreprise. Bien évidemment sa remise est soumise à certaines conditions variables selon le statut et la localisation du demandeur. Par ailleurs, elle peut être accompagnée d’un montant selon ce qui est stipulé dans la convention collective de l’entreprise ou de jours de congé.

Gerep met également en place des bilans personnalisé à votre entreprise pour faciliter la mise en place de vos plans d’épargne retraite et salariale.